Révolution dans l'Art de {se} Guérir

Publié le par Editions L'Art de Vivre

Le Chemin de la Santé Parfaite


Ouvrage de David & Alexandra de la Garde


«Lorsque ce sera le plein de l'An Mille qui vient après l'An Mille,
Chacun sera comme un pas réglé.
L’on saura tout du monde et de son corps.
L’on soignera la maladie avant qu'elle n'apparaisse.
Chacun sera guérisseur de soi-même et des autres.
L’on aura compris qu'il faut aider pour maintenir.
»

- Jean de Jérusalem (1099) -

 

«Une âme saine dans un corps sain.»
- Proverbe latin -

 

«Si vous voulez guérir le corps, vous devez d'abord guérir l'âme
- Platon -

 «L'état de notre corps est le reflet  terrestre de l’état de notre âme

 

«Celui qui s’efforce de fermement vouloir le Bien et de toujours entretenir le foyer de ses pensées pur a déjà trouvé la Clef de la Santé: Il sera sain d’âme et de corps.»


«La Médecine de l’Âme est la Médecine de demain. Le jour où, d’une part, les patients sauront qu’ils sont, avant tout, une âme  – et que là – dans leur âme – se trouve la racine de tous leurs maux, et que, d’autre part, les Soignants sauront soigner l’âme de même que modifier l’irradiation sanguine qui relie l’âme au corps, la médecine du corps se limitera, à peu de choses près - toutes les autres affections pouvant être soignées directement dans l’âme -, à la chirurgie pour les accidents et aux tisanes pour les refroidissements


La Santé de l'Intérieur

Ce livre présente une approche de la Santé totalement innovante et bouscule donc bien des idées reçues. Il présente une approche de la Santé par le haut ou par l'intérieur susceptible de rendre un jour caduque la médecine purement corporelle, laquelle peut être qualifiée de "médecine du bas".

De par la véritable Révolution qu'il apporte dans l'Art de Guérir il ne laissera donc aucun être humain soucieux de sa santé et de celle des autres indifférent.

Toutefois, au début de leur livre, en un avertissement préliminaire, les auteurs attirent l'attention de leurs potentiels lecteurs sur un point important:

Avertissement préliminaire

Dans le présent ouvrage, même si la contribution des Thérapeutes de l’Âme – ou Psychothérapeutes – est aussi envisagée, l’expression « Médecine de l’Âme » se réfère d’abord à L’Art de se Guérir soi-même – même avec l’aide d’un thérapeute - avant même de contribuer à guérir les autres.

De plus, le concept «Médecin de l’Âme  (en langue allemande: «Seelenartz») ici évoqué ne se rattache nullement à la médecine du corps physique au sens usuel - c’est-à-dire proprement médical, universitaire, social, etc. - bien codifié du concept, mais, au contraire, uniquement à celui de «Soins de l’Âme», lesquels ne procèdent en aucune manière d’un savoir livresque pouvant donner lieu à une quelconque évaluation de type universitaire, mais, bien au contraire, d’un Savoir exclusivement spirituel, lequel ne peut résulter, associée à une croissante maturité de l’Esprit, que de la seule expérience vécue.

Celui qui, étant malade, quelle que soit son affection, n’est pas à même – que ce soit à cause de ses croyances propres ou pour d’autres raisons - de psychiquement travailler sur lui-même n’est donc pas concerné par ce qui est dit ici, mais peut et doit continuer à se faire soigner par la médecine conventionnelle.

La Nouvelle Médecine de l’Âme

La Révolution est en marche…

La connaissance et la reconnaissance des réels processus psychiques et mentaux à l'origine des maladies est ce qui va complètement révolutionner l’Art de Guérir englobant ce qu'il est possible d'appeler la Médecine de l’Âme ainsi que celle du corps.

Définitions

Qu’est-ce que la Santé ?

La Santé est l’état d’un être humain en parfaite harmonie psychique.

Qu’est-ce que la maladie ?

La maladie est l’état d’un être humain affligé par des processus psychiques internes destructeurs.

Que sont les processus psychiques et mentaux morbides qui rendent malade?

Il y a, d'une part, les formes négatives du vouloir profond de l’être humain, et, d'autre part, les formes négatives de son vouloir intellectuel.

La révolution est en marche…

La connaissance et la reconnaissance de ces processus psychiques et mentaux morbides est ce qui va complètement révolutionner l’Art de Guérir englobant la Médecine de l’Âme ainsi que celle du corps.

La vraie psycho-logie/thérapie

Au vrai psychothérapeute s’applique la Parole suivante :

«L'être humain qui porte en lui la véritable Paix sera, pour ses co-êtres humains, soulagement et baume, il guérira leurs blessures rien que par sa seule existence!»

Le psychothérapeute est le Médecin de l’Âme. Son travail consiste à aider son patient à reconnaître ses faux désirs à l’origine de ses processus psychiques morbides et à, par le Devenir-conscient, les faire disparaître.

En effet, les processus psychiques morbides sont uniquement les produits du faux vouloir de l’être humain. Mais, dès lors où ils sont clairement reconnus et rejetés, alors ils doivent immédiatement disparaître.

La première vertu d’un psychologue ou d’un psychothérapeute est le sens de l’humain, lequel ne peut faire l’objet d’aucun diplôme mais uniquement être reconnu, chez celui qui le possède, par quelqu’un d’autre le possédant déjà aussi.

Pour le vrai Psychothérapeute - ou Médecin de l'Âme -, à l’inverse de ce que fait la «psychanalyse», aucune démolition dans la personnalité de ses consultants n'est nécessaire. D'abord, le Médecin de l’âme guérit les affections dont souffre son patient et ensuite, à partir du nouveau terrain, il va édifier plus avant.

Pour cela, il utilise le juste Principe de l’Amour secourable. Par ce juste Principe est, par son intermédiaire, offerte au malade de l’âme, grâce à la Reconnaissance, la possibilité de transposition du faux désir en juste désir!

La «psychologie» courante: Une «psychologie» sans âme.

Bien souvent, la «psychologie» échoue dans le traitement des maux de l’âme. La raison pour cela est toute simple: Alors que les «psychologues» sont censés être des spécialistes de l’âme (sens du mot grec «psyché» à l’origine du mot «psychologie»: «science de l’âme»), la plupart d’entre eux, du fait de leur formation purement intellectuelle, n’y croient tout simplement pas, ce qui veut dire qu’ils ne la connaissent pas… Quant à ceux qui y croient, soit ils en ont une notion beaucoup trop vague pour être opérationnelle, soit ils confondent l’âme et donc le psychique avec le mental.

Alors, dans ces conditions, comment celui ou celle qui n’a pas reconnu l’âme pourrait-il soigner les âmes? Ne peut-il – ou ne peut-elle - donc comprendre que, de manière parfaitement logique, cela lui est tout simplement impossible?

Sur une telle base, purement matérialiste, pour ce qui est de la réelle guérison des patients par de tels «psychologues» ou «psychothérapeutes», c’est, tout simplement, l’échec assuré. L’intellect purement terrestre ne peut rien pour une âme malade! Il n’y peut rien, parce qu’étant donné qu’il est uniquement de genre terrestre, l’âme, de par son essence supra-terrestre, échappe complètement à son domaine d’appréhension.

La vraie «psychologie» est bien la «science de l’âme» et le vrai psychothérapeute soigne bien l’âme et non le mental.

Or si quelqu’un a mal à son âme, que peut l’intellect contre les maux psychiques?

Tout simplement, rien.

Qu’est-ce que l’Âme?

Pour parvenir à comprendre comment une âme malade peut être soignée et guérie, il faut, déjà, savoir ce que c’est que l’âme.

Interrogez les psychologues diplômés; pour la plupart, le nihilisme, le vague ou la confusion de leurs réponses vous fera frémir!

Une définition possible, pour commencer - car il en est plusieurs - est: L’âme est la partie de l’être humain qui correspond à son être réel.

Les Nouveaux Concepts de l’Art de Guérir

Pour pouvoir bénéficier de cette nouvelle Médecine de l’Âme, il est, tout d’abord, nécessaire de connaître certaines Réalités de Base concernant la nature profonde de l’être humain, lequel ne se réduit pas à son corps terrestre.

Le Mécanisme de la maladie

Comment l’âme devient-elle malade?

Ayant compris que la maladie du corps – en considérant à part les maladies héréditaires congénitales, dites «de naissance», mais qui, elles aussi, ne sont qu’une conséquence de la maladie de l’âme - n’arrive qu’en conséquence de la maladie de l’âme, il est facile de concevoir que, lorsque l’âme est guérie, le corps, si les lésions subies n’ont pas encore atteint le stade de l’irréversibilité, va, lui aussi, guérir.

En se concentrant sur la façon dont l’âme tombe malade et sur comment elle peut guérir, l’on prévient donc, déjà, les maladies du corps, et, une fois l’âme déjà guérie, on lui permet aussi, par effet secondaire bienvenu, à lui aussi, de guérir.

Les êtres humains terrestres sont, du fait de leur présence dans la matière terrestre, très sensibles à la santé de leur corps terrestre matériel et beaucoup moins sensibles à la santé de leur enveloppe intérieure plus fine, qui, elle, ne se voit pas – ou pas aussi facilement - à l’extérieur.

Pourtant, fait de la plus haute importance à considérer: En dehors des accidents et des agressions extérieures, un corps humain terrestre matériel ne tombe jamais malade si, auparavant, l’âme qui l’habite n’est pas déjà tombée malade.

La guérison de l'âme est indispensable et préalable à la véritable et définitive guérison du corps physique.

Une fois que l’on a déjà compris – et surtout assimilé – cela, la voie de la Guérison commence à poindre, car il est alors possible de guérir son âme afin que son corps terrestre puisse aussi guérir…

Pour acquérir ce livre en ligne,

cliquer ICI.

Publié dans Santé Parfaite

Commenter cet article