L'exode urbain...

Publié le par Editions L'Art de Vivre

L'exode urbain est-il
pour demain?

Un livre de Pierre Gevaert

Editions Ruralis

Préface de Pierre Rabhi


"Ce qui caractérise les crises profondes c'est qu'en même temps que nous les traversons elles nous traversent." - Pierre Rabhi -

Ainsi commence la préface du livre de Pierre Gevaert et elle se poursuit ainsi: "Elles (les crises profondes) affectent l'intimité de notre être et nous obligent à aller au-delà du questionnement facile sur le pourquoi et le comment, pour nous interroger sur le sens de la vie dans sa totalité."

Présentation sur le site ADIU:

http://www.adiu.fr/a/index.php/PierreGevaert/LExodeUrbain

 

L'exode urbain - Editions Ruralis


L'exode urbain est-il pour demain ?

Editeur : Ruralis
Genre : Eco-sociologie & Agro-écologie
Date de Parution : 1997
ISBN : 29507576-1-8 - EAN : 9782950757616

(Préface de Pierre Rabhi)

Nous passons beaucoup de temps à nous plaindre : de nos politiciens (de gauche ou de droite), qui n'ont strictement rien de valable à nous proposer; de l'Etat, de plus en plus gourmand pour des dépenses pharaoniques, dont le citoyen devenu esclave ne comprend plus la nécessité; de nos institutions, qui ne sont pas si démocratiques, en l'absence du référendum d'initiative populaire; de l'Europe, dont les états membres, en voulant garder leur entière souveraineté nationale, la privent de la nécessaire autorité politique, ce qui mènera de déception en déception; des syndicats et autres corporatismes catégoriels, qui chacun de leur côté veulent toujours plus...
Chaque citoyen veut plus de liberté, plus d'avantages, plus d'argent, à partir d'un gâteau dont il ne reste plus grand chose. Presque tout le monde veut plus mais ne veut rien donner en échange.
Les millions de citoyens exclus, eux, se contentent d'un peu d'assistanat, jusqu'au jour où les caisses seront vides. Ce jour là, ils prendront là où il y a à prendre, et la police laissera faire.
Assez de lamentations, allons voir du côté des plus de 200 autres pays du globe, et essayons d'y trouver un modèle meilleur que le nôtre. Les uns sont ancrés à droite, les autres à gauche, d'autres au centre, certains aux extrémités, mais en vain car il y a partout les mêmes problèmes.
Même les dernières sociétés primitives, dont on a la preuve qu'elles ont vécu pendant des siècles dans la paix et l'insouciance, sont, à présent, atteintes du virus moderne, puisque c'est le seul modèle de société proposé, imposé par la grande majorité des responsables de tous les pays et que l'immense majorité semble vouloir à tout prix.

Bien, bien, mais voilà, à défaut de quelques planètes en réserve, pour y trouver des ressources dont notre démentielle envie de gaspiller ne peut plus se passer, il faudra bien un jour se rendre à l'évidence.

La fête, disons l'orgie, à trop duré. Il est temps de redevenir raisonnable, et de retrouver la Gratitude, Gratitude envers le Créateur, Gratitude envers la Générosité de la Nature: l'air, l'eau, les plantes, les animaux (qui se sacrifient pour nous, en souffrant beaucoup).
Le tableau est clairement tracé et accepté comme tel, il est sans doute temps de commencer à agir en sens inverse. Notre survie et notre bonheur en dépendent.

Cet ouvrage, surtout dans sa deuxième partie, à tracé quelques pistes, dont plusieurs ont déjà été éprouvées avec succès.

Il faut savoir que, malgré l'imperfection de nos démocraties, nous possédons quand même toute liberté d'organiser une société un peu différente. Une société dotée entre autres d'un système d'échange local (SEL) qui peut nous libérer en partie de la tyrannie de l'argent. Une société capable, en toute légalité, de permettre à chacun de mieux s'épanouir, socialement et économiquement.

Le temps d'une réflexion sereine, dépouillée de l'esprit inquiet et revendicatif, à sonné. Nul besoin de tout bousculer. Pour notre part, cette action commence par le repeuplement des campagnes, pour y pratiquer Quand la vision est claire, l'action peut être lucide, efficace et ordonnée.l'art sacré de la survie des hommes et de la nature. Il s'agit avant tout d'une agriculture respectueuse de la nature, d'une agriculture capable d'enrichir et d'embellir la nature, sans la dépouiller.

Une fois la base agraire redevenue solide et durable, les innombrables activités complémentaires pourront à nouveau renaître, celles par exemple liées à "l'artisanat" de qualité et à des services solidaires. Qui peut encore douter qu'on ne peut espérer survivre que si la quête est collective, globale et solidaire?

Une société humaine ayant retrouvé un sens à la vie peut renouer avec le Bonheur, et le Bonheur s'exprime alors à travers le culte de la Beauté à la Gloire du Créateur.

L'exode urbain est-il pour demain?
L'exode urbain a déjà commencé!

Illustration de couverture: peinture Annette Gevaert (détail).

L'exode urbain est-il pour demain? - Pierre Gevaert, Ruralis - 1997
L'auteur, voisin de l'éco-hameau de Boussac, présente, notamment, la résurrection de ce hameau à laquelle il a participé. Il donne aussi des "recettes" pour réussir des expériences similaires.


L’exode urbain: Table des matières

 

PRÉFACE (Pierre Rabbi)
INTRODUCTION
PREMIERE PARTIE
(état des lieux du monde actuel et incitation à agir)
  1. Qui gouverne le monde ?
  2. Sommes-nous bien informés ? Vivons-nous en bonne démocratie ? Pouvons-nous encore agir ?
  3. La science, progrès de l'homme ou cause de sa disparition ?
  4. Le rêve américain
  5. La folie chinoise
  6. Le producteur sacrifié
  7. Le pain va manquer
  8. Deux siècles après les grandes famines de Paris
  9. Les transports
  10. La folie des "salons roulants"
  11. La nostalgie est partout

    DEUXIEME PARTIE
    (Conseils pratiques pour l'action, basée sur des réalisations en cours)
  12. Présentation du hameau de "Boussac"
  13. Au travail !
  14. Démarches importantes dès le départ
  15. Mettre en route le développement durable. Quelles priorités ?
  16. Le chômage : comment déjouer le piège ?
  17. A propos du choix de la région, du choix des sols, des habitations et des démarches administratives
  18. Où trouver l'argent ?
  19. Comment choisir les futurs habitants, et comment accueillir les visiteurs ?
  20. La prospérité en agro-biologie ? Oui, à condition de préférer les petites surfaces !
  21. En agro-biologie, se regrouper ou travailler seul ?
  22. La convivialité
  23. Le gouvernement du village
  24. Charte ou pas charte ?
  25. Le S.E.L. (Système d'Echange Local)
  26. Une histoire de crottin
  27. Le compost, alchimie familiale, alchimie vitale
CONCLUSION
Bibliographie
Annexes (adresses des centres de formation en agro-biologie, statuts-type d'une association loi 1901, statuts et règlement interieur d'un SEL, statuts S.C.I. et G.F.A.)

L’auteur

Né en 1928, auteur de deux autres ouvrages («L’Avenir sera rural», en 1992 et «Alerte aux vivants ... et qui veulent le rester!», en 2005) Pierre Gevaert a créé en 1957 la société LIMA, qui deviendra le champion européen de la fabrication des produits alimentaires biologiques.

À partir de 1979, il jouera un rôle important dans l’organisation de la filière Bio dont les travaux serviront de base à l’élaboration des réglementations officielles.

En 1993, il sera l’initiateur d’un éco-village dans le Lot et Garonne. Il sillonne, à 77 ans, les villages du Sénégal pour y marier la renaissance des traditions ancestrales: compostage, protection contre l’érosion des sols, avec les apports modernes: électricité éolienne, cuisson solaire, etc.

Il continue à développer ses idées aux cours de congrès et conférences variées...

 

Auteur: Pierre GEVAERT

éditeur: Ruralis

Description: La société moderne industrielle et urbaine, ivre de consommation, a mis à sac la Nature. Que nous le voulions ou non, c'est contraints et forcés, pour essayer de survivre, qu'une société à prédominance rurale s'imposera bientôt. Dans son ouvrage, Pierre Gevaert donne des “idées force” très concrètes pour une réorganisation profonde de nos sociétés.

Dimention: 14 cm X 21 cm.

Nombre de Pages: 240.


Lire aussi: "Alerte aux vivants  ... Et qui veulent le rester" par Pierre Gevaert

(Préfacé par Pierre Rabhi).


 Avec "L'exode urbain est-il pour demain?" il s'agit du deuxième livre de Pierre Gevaert après «L'avenir sera Rural» (Le Courrier du Livre) paru en 1992.

Pour commander ce livre à la Boutique associative
Ou bien envoyez un e.mail à
lartdevivre@gmail.com
ou bien à
et réglez ensuite directement en ligne sur le
(montant franco pour la France: 18,50 €)
ou bien adressez votre commande
par la voie postale
avec un chèque de 18, 50 €
(montant franco pour la France)
(pour l'étranger, se renseigner au préalable)
à L'Art de Vivre Naturellement
Convenant Bourdéles
F-22450 Hengoat.
(Pour pouvoir régler sur
Paypal
il suffit d'avoir un e.mail
et une carte bancaire.)

Publié dans L'Art de Vivre

Commenter cet article